Un épisode qui donne la banane


Episode 358 avec Benoit et Sébastien S..

Sommaire :

A comme Arduino (00:01:15)

  • Portenta X8. Un board avec deux cerveaux. (source)

C comme CloudFlare (00:08:04)

  • Quand on noye votre site web. Un attaque DDoS observee par Cloudflare. (source)

I comme Internet Explorer (00:17:10)

  • Fini depuis le 15 juin. (source)

M comme Metro (00:20:30)

  • Quand on voit le metro en 3D. Des plans de station de metro en 3D. (source, source)

S comme Saab (00:25:55)

  • Codé le matin, en vol l’après-midi. (source)

S comme Silicon (00:33:41)

  • Quand les CPUs Arm sont vulnérables. Une faille de securité dans les processeurs Apple. (source, source)

T comme TRNG (00:39:55)

  • Aléatoire depuis une banane. (source)

W comme WebAuthN (00:44:58)

  • Quand sonne le glas des mots de passe. L’authentification sans mots de passe avec WebAuthN, FIDO2, CTAP . (source, source)

1 réflexion au sujet de « Un épisode qui donne la banane »

  1. I comme IA (intelligence artificielle.)

    Bonjour,

    Dans le podcast (le rendez-vous tech) https://frenchspin.fr/2022/06/rdv-tech-463—repousser-a-plus-tard-la-gestion-de-lavenir/

    on se demande si une intelligence artificielle peut être consciente. Il me semble que non car il s’agit d’algorhithme couplé à une bade de donnée avec un système de statistique. En partant de ce principe, si on donne de fausse donnée à un algorithme d’intelligence artificielle, il va se tromper mais ça reste in algorithme et une base de donnée avec des statistiques.

    confirmez-vous cela ?

    Meilleures salutations

    Battant

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.