Featured Video Play Icon

#208: D’Apple à SpaceX, d’AZERTY à Paypal, de Raspberry à Facebook…

Apple et son chargeur, des claviers AZERTY (et Raspberry), les frasques de Facebook, des trottinettes qui dérangent ou encore l’“investissement” de Paypal dans la blockchain… ce sont quelques uns des sujets abordés dans cet épisode par Sébastien A. et Sébastien B. Comme toujours vos commentaires sont les bienvenus. Bonne écoute !

A comme Apple (00:04:33)

A comme Azerty (00:12:26)

B comme Bricolage (00:22:41)

  • Un Raspberry Pi directement intégré dans un clavier. (source)

E comme Essence (00:25:43)

  • Des voleurs siphonnent 120.000 litres d’essence. (source)

F comme Facebook (00:31:46)

  • Et si Facebook vous demandait votre mot de passe email? (source)

F comme Facebook (00:36:07)

  • 540 millions d’utilisateurs librement disponibles, ça vous dit? (source)

L comme Linux (00:42:32)

  • Des APKs sur Linux directement? . Un nouveau projet prometteur, SPURV! (source)

P comme Paypal (00:47:23)

  • Paypal investit dans la blockchain? (source)

S comme SpaceX (00:52:36)

T comme Trottinette (00:59:45)

  • 135€ pour une roue sur le trottoir… Paris frappe fort. (source)

En audio ici

2 réflexions au sujet de “#208: D’Apple à SpaceX, d’AZERTY à Paypal, de Raspberry à Facebook…”

  1. Bonjour,

    Vous avez parlé de AZERTY .

    Savez-vous si la norme QWERTY va évoluer en particulier pour la Suisse romande ?

    Merci pour le renseignement

    Salutations

    Battant de Suisse

    Répondre
  2. Bonjour Messieurs,

    Concernant le bricolage du clavier avec un Raspy, il existe un système que je trouve vraiment pas mal, il s’agit du Pi-Top.
    La version desktop a le mérite d’être autonome.
    https://accounts.pi-top.com/products/pi-top

    Sinon super podcast, que je n’écoute pas tout nu mais immanquablement dans ma voiture le vendredi matin.

    Bonne continuation.
    Theophraste

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.